En septembre 2024, vous découvrirez  la sombre histoire d’Antoine Duzier, alias Fantômas, un tueur impitoyable dont la légende hante encore les ruelles désolées de Mourcoing (ville imaginaire).

« Mélodie en haine mineure », inspiré de faits réels, vous plonge au cœur d’une affaire criminelle qui a ébranlé le Hainaut au tournant des années 90.

L’été 1992, Mourcoing, une ville ouvrière encore marquée par le déclin de son industrie textile, s’efforce de survivre entre chômage et désespoir. Les samedis soirs, les rues s’animent fugacement sous les échos des festivités, une maigre échappatoire pour ses habitants. Mais la terreur s’insinue dans la pénombre : un homme, se faisant appeler Fantômas, sème la mort, errant la nuit l’arme à la main, faisant de la ville son terrain de jeu macabre.

L’histoire prend une tournure inattendue lorsque, au début de l’hiver 2015, Fantômas succombe à une overdose en prison. Parmi ses dernières volontés, un billet troublant destiné à sa mère révèle qu’il n’était pas le seul assassin. Cette révélation exhume les spectres du passé et pousse José Blanpart, un enquêteur à la retraite, à rouvrir les dossiers enterrés de l’affaire. Conscient des limites de son isolement, il convainc Tom Roussel, un ancien flic de la PJ lié malgré lui à cette histoire, de plonger avec lui dans les abysses de ce mystère.

Dans une atmosphère dignes des romans les plus noirs, suivez mes personnages alors qu’ils naviguent à travers les ombres d’une enquête oubliée, où chaque indice les mène plus profondément dans le labyrinthe des secrets d’une ville frappée par la haine et la vengeance.

  • Qui est réellement Fantômas?
  • Quels secrets les nuits de Mourcoing cherchent-elles à dissimuler?

Les réponses pourraient bien dépasser tout ce que l’on avait imaginé…