REMERCIEMENTS SPECIAUX

Merci à celle sur qui je n’écris jamais. Loin des périples de mon imagination qui se mêle à la réalité de mes souvenirs, tu es présente. C’est pour cela que je n’écris pas sur toi. 

Une section comme celle-ci, en fin de roman, octroie à l’auteur la possibilité de remercier ceux qui l’ont aidé, inspiré et accompagné durant les différentes phases d’écriture. Nombreux sont donc les romanciers tenant à saluer qui la mémoire d’un aieul, qui une femme, qui un ami, un parent ou un proche.
Pour “L’affaire Lohen”, j’ai pris le parti de remercier la vie pour ce qu’elle m’a donné et pour ce qu’elle m’a pris aussi.  
Et une fois n’est pas coutume, je m’offre le luxe de remercier les personnages de ce roman. Ils sont irréels pour vous, mais pour moi, ils ont vécu au fil des jours d’écriture à mes côtés, avec leurs défauts et leurs charmes.
Archibald, Roxane, Jeannot, vous allez me manquer ! 
Aux antogonistes comme Gérard, Bélot, Bouly et même Annie, j’ai tenté de vous donner un peu d’humanité, celle qui vous manquait.
Quant à toi, Serapion Bogar, je crois que nos routes se croiseront encore. À bientôt !

Images : Alexandre HOS
Copyright : Alexandre HOS © 2019

En bonus, le premier chapitre.

Alexhos Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *